Les mécanismes

Le semi volant (ou va et vient)

La technique
Semi volant ou système de va et vient sont assez complexes à mettre en place. Dans la pratique on les dispose à la perpendiculaire d’une zone de passage. Il est impératif d’y adjoindre un appeaux de pose dans le secteur. La distance moyenne doit être entre 3.5 m et 6 m. L’objectif étant de réaliser plusieurs aller retour sans que le pigeon se fatigue trop. Ce dernier doit avoir un vol qui va de haut en bas et surtout pas l’inverse car à ce moment là, les résultats d’accroche sur des vols deviennent très médiocres.

La formation
Pour l’entraînement des pigeons voici une méthode simple. 2 piquets à 4 mètres de distance avec un système pivotant sont nécessaire. Au début on installe le pigeon sur un coté sans y toucher pendant 1/2 heure. Après ce laps de temps vous attrapez votre pigeon et vous vous positionnez à 1 m du piquet. Lâchez le vers le reposoir. Renouvelez l’opération par intervalles réguliers de 5 minutes tout en augmentant la distance. Dés qu’il a fait le trajet complet dans un sens, le lendemain vous procédez de la même manière dans l’autre sens. Pour plus d’efficacité vous installez 2 pigeons de chaque côté qui eux ne bougent pas et attirent votre volant. Cela crée un point de fixation. Après cette formation au sol, vous pouvez faire vos tests en hauteur dans les arbres. Comme point de fixation on peut choisir 2 pigeons en plastique plutôt que des pigeons vivant sur chaque cadre.

Les astuces
La largeur des reposoirs doit être entre 22 et 30 cm. Plus on habitue le pigeon à se poser sur un espace restreint et plus la pose de celui ci à la fin du vol sera jolie et visuelle.
Prévoir une petite poulie sur l’un des cadre pour permettre un bon coulissement du fil sur lequel va naviguer le pigeon. Ce dernier peut être soit à base de cordelette, soit en fil de pêche translucide pour plus de discrétion.

Les balanciers (ou raquettes)

balancier

Ici vous trouverez des mécaniques qui fonctionnent surtout pour l’utilisation de pigeons. Les balanciers ont en moyenne une longueur de 90 cm et la hauteur du support de cadre doit être de 50 cm pour un écartement entre les fils de fer de 30 cm (voir +). La hauteur de 50 cm est très importante car elle évitera que le mécanisme tourbillonne quand on descend les appeaux le soir. Ces raquettes s’utilisent en attaque ou en retour de poste. Le ressort de rappel ne doit surtout pas être tendu pour pouvoir permettre au pigeon de retomber par son propre poids. La fin de course du ressort donne simplement donner l’impulsion au pigeon pour battre des ailes. Ce type de cadre donne d’excellent résultats par brouillard ou sur des vols lointains.

Les papillons

papillon1

papillon2

Le papillon s’utilise pour la pose. On y met une palombe ou un pigeon. Avec ce système l’angle sur la photo l’ouverture dépasse la verticale. Même les pigeons les plus feignants sont obligés de battre des ailes. Pour augmenter encore l’inclinaison, il vous suffit de souder sur la tige, à 20 cm en dessous de la palette, une boucle métal qui guidera le fil. Avantage de ce système, il devient indestructible à l’utilisation.

tortillon

On peut aussi réaliser des tortillons au bout du cadre pour faire passer le fil de fer. Cela permet d’avoir un cadre totalement amovible. En fin de chasse on enlève tout sans difficulté en 30 secondes. On peut aussi habiller les cadres de 2 supports en bois en haut et en bas afin de faire glisser le long des fils de fer dans un silence quasi religieux. Par contre ce système est à proscrire sur les arbres qui perdent vite la feuille comme les acacias et les peupliers car on perd beaucoup en discrétion visuelle.